La musique, selon Heinz Wismann (philosophe, philologue)

La musique c’est la Pentecôte des langues. Tout en parlant chacun sa langue, chacun est dans l’authenticité expressive qui fait de lui un poète. Il faut que cette prolifération ne nous prive pas de la relation à l’humanité entière qui suppose qu’on entende ce qui se dit dans ces différentes langues. Il faut un miracle, la petite flamme qui descend pour que tout le monde se comprenne tout en parlant « en langue ». Heinz Wismann.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s