Rocio Marquez, flamenco et luttes sociales.

Image

C ‘est une des plus grandes, sinon la plus grande cantaora du moment. D’une voix claire et puissante, elle exécute des mélismes d’une pureté, d’une justesse extraordinaires, et communique à son public une émotion incomparable…

C’est une jeune femme toute simple, belle et généreuse, que j’ai croisée au festival les Suds à Arles, où nous animons tous les deux un stage Bon, en plus, on est logé dans le même hôtel, et je dois dire qu’à chaque fois que je la croise, je regrette de ne savoir pas l’espagnol, pour pouvoir communiquer autrement qu’en souriant niaisement!

Et en plus, comme toutes les chanteuses qui ne chantent pas pour faire joli, mais pour parler à l’âme de leurs auditeurs, elles n’hésite pas à réinscrire le geste artistique dans une dimension sociale.

Ainsi, dans cette vidéo de site du quotidien El Païs, la voit-on chanter à plusieurs centaines de mètres de profondeur pour des mineurs en grève.

C’est puissant, émouvant, euphorisant… Te quiero, Rocio!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :