Alors, nous allons ouvrir! Collection Printemps-été 2021.

ÉDITORIAL. Il n’est pas étonnant qu’à l’heure du moi triomphant, et du développement personnel érigé en totem, la pratique de la polyphonie soit l’objet d’un engouement sans précédent. Si dans la vie de tous les jours, selon le mot de J. Lacan « On ne s’entend pas », si les tenants de la Vérité se collettent avec ceux de la post vérité, le chant à plusieurs voix est l’espace indéformable ou le sujet constitué ne tient son existence que de la présence et de la parole de l’autre…

Mais c’est aussi le lieu où mon écoute, ma pulsion écoutante, au lieu de se tourner vers ma propre expression se tend avec avidité vers un discours extérieur… Ma voix ne se constitue que de la présence de celle d’autrui, de leurs tensions, de leurs retrouvailles… Au-delà des simples plaisirs de la rencontre physique d’autrui (si précieuse aujourd’hui!), du vertige de la vibration, la pratique de la polyphonie n’est pas que jouissance, elle est aussi un acte de socialisation par le discours tenu à plusieurs ! Pour sacrifier aux tics de langage actuels, chanter en groupe, c’est faire société. (On ne s’étonnera pas alors de voir cette pratique interdite ces temps-ci par un pouvoir néo-libéral qui ne jure que par l’individualisme, et flatte la satisfaction immédiate des désirs).

Enfin, la polyphonie est aussi une manière de comprendre et d’utiliser les lois de physique qui régissent l’univers. Devinée par Pythagore, et démontrée par Fourier, la théorie des harmoniques naturels du son nous révèle en effet que la polyphonie se saisit de ces phénomènes dans une démarche de sublimation… Chanter à plusieurs, ce serait donc une métaphore de la phylogénie idéale de l’espèce humaine : saisir l’harmonie de l’univers, pour la faire régner parmi les humains…. On se met ça au programme pour les stages et formations à venir? Chiche? Ça tombe bien, y’a du nouveau, et du beau!

Randonnée et chant dans le Vercors

Pour se former, s’enrichir, de l’autre et de soi, j’animerai force stages ce printemps et cet été, le programme complet c‘est ici..
Le menu: des nouvelles propositions, un retour à Arles, et un projet d’habilitation par la PFI de ma formation « Passeur·euse et professeur·e de chant dans les musiques populaires ».

En Juin, du 27 au 3 juillet, première collaboration aussi avec Julien Tauran, accompagnateur en moyenne montagne: un stage Chant et Randonnée dans le VercorsUne demi-journée de marche pas trop dure dans des paysages de ouf, une demie-journée de polyphonies du monde, des repas conviviaux et roboratifs, un hébergement au paradis, c’est pas un peu le top, ça?


Nouvelle proposition: « Écrire, composer, incarner la chanson française ».

Iaross, auteur-compositeur-interprète

Les 11, 12 et 13 Juin, au Causse de la Selle, chez les amis de Bouillon Cube, la première d’une collaboration que j’espère fructueuse avec le très talentueux Nicolas Iarossi, qui, sous le nom de Iaross propose une chanson française poético-rock de toute beauté. C’est un phénomène remarquable, surtout en ces temps d’isolement, où le repli sur soi nous guette : L’envie d’écrire est manifeste chez beaucoup d’entre nous ! La forme poétique particulière qu’est la chanson permet d’exprimer en peu de mots tant des sensations fugaces que des sentiments profonds. Mais ces mots ne prennent chair que si on les mâche, s’ils se chargent du « grain de la voix », c’est à dire du corps du chanteur ! Ce stage propose donc une double approche : des outils d’écriture et de composition ET d’interprétation.  infos complètes ici.

Juillet et Août

Avec JF Robineau, complicité et … efficacité!

J’ai la joie d’être invité à nouveau par le festival Les Suds à Arles pour un stage du 12 au 17 Juillet autour de la question de l’interprétation dans les musiques populaires. Cinq jours pour échanger sur ces questions, et se régaler enfin du cadre incomparable, de concerts de qualité, et du plaisir d’être ensemble, dehors, par une nuit d’été… Infos complètes ici.

Je n’oublie pas mes complices « historiques »: Jean-François Robineau pour deux stages « Geste Vocal », l’un à Sablas (47), du 23 au 27 Juillet, l’autre en Ardèche, du 23 au 27 Août. Nous y mènerons un travail précis et joyeux sur le corps en mouvement dans le chant!
Et Pierrick Hardy, pour un stage autour de l’interprétation, en Ardèche, du 16 au 20 Août. Dépêchez-vous de profiter de vos droits à la formation pour n’importe lequel de ces stages! Nous contacter .


La Rentrée: une formation professionnelle certifiante, éligible au CPF!

Grande nouvelle: les prochaines sessions de ma formation Passeur de chant, transmettre et enseigner le chant populaire seront plus que probablement habilitées par la PFI .Plate-Forme Interrégionale d’échange et de coopération pour le développement culturel. Elles seront donc éligibles à de nouveaux financements: CPF (Compte Personnel de Formation), Pôle Emploi, Régions… en plus des OPCO habituels (Afdas, Uniformation, FIF-PL…)
Il s’agit de former des chef·fes de chœur et des professeur·es de chant dans les musiques de tradition et de création orale. Courte présentation de la version actuelle en vidéo ci-dessous, et présentation complète de la version actuelle ici.  Restez à l’écoute pour les sessions à venir, il y en aura une en Occitanie et probablement une autre en Bretagne!
J’ai tellement hâte de vous retrouver dans des conditions de chaleur et d’échanges humains! Á très vite!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s